Alexandre le Grand - Médiéval Gothique Romantique

Salses le Chateau
Gothique Médiéval
Romantique
Médiéval
Gothique Romantique
Aller au contenu
Alexandre le Grand
Alexandre le Grand

Connu sous le nom d’Iskander, un des plus grands chefs militaires

En 12 ans, il construit un empire allant de la Grèce à l’Inde, incluant la Perse, la Palestine et l’Egypte

Il fonde plusieurs villes à son nom, dont celle d’Alexandrie en Egypte

Mesure 1m50, courageux, autoritaire, doté d’une formidable intelligence en stratège militaire, devient roi de Macédoine à 20 ans, en 336 avant J.C.

Le conflit contre la Perse marque le début de son histoire.


Phalange Macédonienne
334 avant J.C, à la tête d’une armée de 32000 soldats d’infanterie et de 5000 cavaliers, il part de Grèce pour l’Asie mineure (actuelle Turquie), se confronte à une forte armée perse, Alexandre y est blessé.

Il dispose d’un corps d’élite, la cavalerie des Compagnons (hetairoi), formée à l’origine exclusivement de nobles macédoniens.

Vêtus de tuniques violettes à longues manche et de capes jaunes, divisés en huit groupes de 250 hommes; le huitième, l’Escadron royal, comptait 300 hommes

Tous armés d’une épée et d’une longue lance (xyston), d’une longueur de 3m60, leur donne avantage sur les troupes ennemies.

Ils portent de larges casques de métal, leur permettant une parfaite vision

Leur armure constituée d’un plastron ou d’une cuirasse, peut être faite de cuir ou toile renforcée de métal.
A cheval, ils n’utilient pas de bouclier

333 avant J.C., sur la route pour la Syrie, Alexandre rencontre l’armée perse à Issos.

En tête de son armée, il prend d’assaut le roi perse Darius III, ce dernier se sentant perdu s’enfuit du champ de bataille, laissant ses troupes en plein déroute.

Après l’Egypte, Alexandre poursuit sa route vers l’est

A Gaugamèles (en Irak), il affronte de nouveau Darius, les Macédoniens ouvrent une brèche dans les rangs ennemis, donnent la charge décisive, Darius s’enfuit de nouveau avant d’être tué par ses hommes.

Alexandre déjà à la tête de l’empire perse, souhaite encore conquérir, il continue vers l’Inde sur les rives de l’Hydaspe (Pakistan actuel), il combat le râja Pùru  et ses éléphants dressés, Alexandre en sort vainqueur.

Fort de ses conquêtes, il repart vers l’ouest avec ses hommes.

Huit années de guerre se sont écoulées depuis le début de son périple.

Il atteint Babylone (Irak actuel), contracte une maladie, puis meurt en 323 avant J.C.

Guerrier macédonien 335 avant J.C.
Le Nœud gordien

A Gordium, en Phrygie (Anatolie centrale, Turquie actuelle) se trouvait un chariot ayant appartenu à Gordius, un paysan devenu roi des Phrygiens.

Considéré comme un symbole de chance par ces derniers, ce chariot était conservé dans la citadelle de la ville.
Le joug était attaché au timon par un nœud inextricable, aucune extrémité de la corde n’était visible.

La légende dit que celui qui peut défaire le nœud régnera sur l’Asie.

Alexandre le Grand l’examine, puis le tranche du fil de son épée, une solution simple au problème

Un terrible orage frappe la ville, les devins y voient un signe de Zeus, qui satisfait, accordera de nombreuses victoires à Alexandre


*Source documentation « Guerriers, les grands héros de l’Histoire » des éditions Milan Jeunesse 2007*
CAVALLERS CORTSAVI
Médiéval Gothique Romantique
5 Rue du Fiscorn 66740 Montesquieu des Albères
Retourner au contenu